challenge du ruban rose

Octobre rose, il est temps d’en parler, mais stop aux chaînes…

Chaque jour, nous recevons toutes pléthore de messages sur les réseaux sociaux, soit disant pour nous inciter à parler et sensibiliser autour de la question.

Ne confondons pas diffusion de l’information avec noyade sur le sujet du cancer du sein.

Bien sûr qu’il faut en parler, mais certainement pas en envoyant massivement des messages sous forme de jeu…

Trop d’information tue l’information et c’est précisément ce que je ressens à la lecture de la campagne de communication qui circule via Facebook.

Le cancer du sein n’est pas un sujet à prendre à la légère. Il touche de plus en plus de femmes, arbitrairement. Il laisse des séquelles traumatisantes sur son passage, et dévore l’énergie de toutes celles qui en souffrent.

L’heure est à la mobilisation mais par la prévention, simplement.

Évoquer cette maladie sans se sentir concerné, c’est faire une erreur monumentale. Il est temps d’agir, de prendre rendez-vous pour une mammographie au lieu de distiller çà et là des messages, comme si c’était un jeu de piste avec, à la clé, un bonus d’enfer.

J’ai, dans mon entourage, une amie qui se bat chaque jour contre ce mal, et qui m’impressionne par son courage et sa force de caractère. Ce type d’attitude est plus à mettre en avant que tous les autres pseudo-informations circulant à ce sujet.

J’ai aussi, dans mon entourage, une personne qui créé des foulards pour les femmes atteintes d’alopécie : parce que la perte de cheveu induit un sentiment de non-féminité et que les bandeaux colorés masquent la réalité de l’apparence. Je souhaite vraiment en parler, parce que la chapoteuse du petit paradis fait un travail remarquable, pensé dans le seul but de redorer le blason d’une féminité en berne.

Ce type d’initiative devrait être plus souvent relayée, à mon sens.

Pourtant, les partages les plus courants sur Facebook sont ceux de ce « jeu » de couleur de soutien-gorge, mais qu’apporte-t-il ?

En ce mois d’Octobre rose, prenons toutes nos responsabilités et agissons !

Transmettons de l’information pertinente, encourageons celles qui se battent, parlons des initiatives novatrices !

Je compte sur vous !

Pour qu’Octobre rose soit profitable à toutes, laissons planer une lueur d’espoir et faisons de la mammographie un acte banalisé pour dépister à temps celui qui viendra ronger les ficelles fragiles de votre bonheur…Et puis, allons courir ou marcher au challenge du ruban rose qui aura lieu dimanche 15 octobre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9ae189123cc32177afbc5a6b4261f3d2+++++++++++++++++++++++++++++