Sabrina Bounaceur…Je dois te le dire franchement…Tu fais partie de mes plus belles rencontres virtuelles…Quel bonheur d’avoir pu échanger avec toi par téléphone…Aujourd’hui, j’aimerais que tu nous en dises plus sur toi !

« Oh merci ! (sourire mon premier, depuis 1 semaine) Bonheur sincèrement partagé ma chère Alex, tu me touches vraiment ! »

Qui es-tu Sabrina Bounaceur ?

C’est toujours un exercice difficile de parler de soi. Selon mon état civil, une quarantenaire citoyenne française née l’année de la Femme en 1975. Artiste du quotidien à la sensibilité aigüe, originale, créative, spontanée et généreuse d’après mes amis proches que je compte sur les doigts d’une main.

Une femme qui se bat au quotidien contre un handicap invisible et qui lutte à son échelle contre la stigmatisation; d’ailleurs je suis membre du ClubHouse France dont la signature est « l’Espoir en tête » et le parrain est Vincent Lindon depuis 2014.

Une femme dont le souhait est de trouver sa mission sur terre car je ne suis que de passage et que je n’ai pas d’enfants.

Une femme en perpétuelle questionnement sur le sens de la Vie.

Une femme en urgence de vivre pour transmettre ce qu’elle a à transmettre  mes idées, mes projets, mais aussi mes créations artistiques.

Je te vois sur tous les fronts mais quel est ton parcours professionnel ?

Après avoir obtenu mon Bac B en Économie et social, j’ai fait des études de Droit à l’Université de Paris 8 Saint-Denis Vincennes, je suis donc diplômée en Droit privé.

J’ai travaillé dans différents secteurs d’activités : Immobilier d’entreprise, Banque/Finance,Publicité,Marque-employeur, Enseignement pédagogique, Service à la personne, après 20 ans expérience-client, en 2008 j’ai décidé de me reconvertir vers un métier plus adéquation avec mon potentiel et mes aspirations professionnelles. J’ai donc était bénévole Marraine-Coach auprès de la Maison de l’emploi et de l’entreprise sur ma commune pour accompagner les jeunes diplômés vers l’emploi au département Cadres. Après cette expérience positive, j’ai été recrutée en qualité de consultante en accompagnement/RH dans un cabinet privé de placement à destination des demandeurs d’emploi.

J’ai travaillé sur deux dispositifs : «Le contrat d’autonomie » dédié aux 16-25 ans et les seniors avec « Dynamicadres »

J’ai donc accompagné pendant 5 ans des aspirants à l’emploi, demandeurs d’emploi pour les positionner sur le marché du travail et je poursuis de manière bénévole avec des contacts désireux de conseils, pour un coup de pouce. La page : La Jet Soft publie également des offres de son réseau constitué d’acteurs RH, de cabinet de recruteurs et coachs vers l’emploi.

En 2013, le groupe dont j’étais salariée, présente un plan social économique et je suis licenciée économique alors que j’ai tenté de sauver les meubles je suis tombée en burn-out.

J’ai connu moi aussi des périodes de chômage et d’épreuves durant lesquelles je relance certains projets que je pilote en parallèle sur le long terme notamment La Jet Soft dont je vais vous livrer la seule et unique newsletter publiée sur mon profil professionnel sur le réseau Viadéo depuis déjà de nombreuses années parlant ainsi des ambitions de @La Jet Soft, sa ligne éditoriale, ce qui répondra je l’espère à ta question suivante.

Peux-tu nous parler de la Jet Soft ?

La JET SOFT est une association de fait, fondée en Mai 2002 dans la commune de Courbevoie dans le 92.Le nom de domaine a été déposé le 13 Mai 2002 auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle) après avoir réalisé des recherches d’antériorité au Bureau de la DIVISION DES MARQUES et du DEPARTEMENT DES REGISTRES.

La JET SOFT est une association d’artistes, qui ont pour seule ambition de transmettre leurs cultures musicales, théâtrales et cinématographiques ou par le biais de tout art aux nouvelles générations.
Ils transmettent aussi leurs expériences de la création, leurs parcours de combattants pour devenir ce qu’ils sont : des bâtisseurs qui contribuent activement à la recherche du bien être tant à titre privé que l’épanouissement auquel nous avons tous droit dans le cadre du travail quand on met du cœur à l’ouvrage.
La raison d’être de la JET SOFT dans son entreprise, dans sa diffusion en sous-marin jusqu’à aujourd’hui, réside dans son intervention sur des problèmes de fonds.
Des problématiques aujourd’hui connues et reconnues à tous les niveaux, à toutes les échelles que ce soit d’ordre public ou privé.
Les artisans de l’harmonie, comme il me plait à dire ou encore artistes du quotidien interviennent par le biais de l’Art sous toutes ses formes (musique, séminaire, jeux de rôle, BD, etc…ou l’humour).
Leurs secrets de beauté se lient sur leurs visages : le sourire est « leur Arme Blanche », Être soi-même leur philosophie.
La création, l’amour des belles choses, la curiosité et l’Empathie ont réunis des auteurs, des interprètes, des illustrateurs, des communicants, des journalistes, des professionnels de toute la CSP autour d’un même projet de vie dans le respect des principes fondamentaux de la LIBERTE,EGALITE et FRATERNITE, pour le respect des droits de l’Homme, la parité,la défense des institutions laïques et républicaines.

Le RESPECT et la COMMUNICATION autour de la transmission du savoir car l’Ignorance est devenu un FLEAU.
Alliance du savoir-vivre et du savoir-faire autour d’une citation commune : « Celui qui a du savoir-vivre a naturellement du savoir-faire » (Brini)

Cette initiative, cet esprit pionnier nous le partageons volontiers et nous nous faisons un plaisir d’aider ceux qui partagent encore les plus nobles valeurs de la VIE.
La JET SOFT dont je suis la fondatrice et présidente est démocrate et puise son essence dans la MERITOCRATIE.

Petit clin d’oeil à la femme de ma vie : « je t’aime MAMAN »

De contes de faits ?

Concernant « Contes de faits » à l’origine c’est une petite pièce de théâtre que j’ai écrite en 2002.

L’histoire raconte la nuit d’une jeune femme amoureuse qui se croyant trahie par son fiancé. Elle va alors spéculer tout au long de la nuit sur des scénarii de plausibles car en effet, elle écourte une soirée pour rejoindre son homme mais celui-ci est absent et a oublié sur la table du salon : son mobile. Elle écoute le message laissé : La voix d’une inconnue… Au petit matin, elle aura enfin la vérité et finalement en transformant son angoisse en création, cette nuit là, elle se découvre artiste.

J’ai crée l’année dernière sur Facebook la page« Conte de Faits » pour permettre surtout de mettre en lumière des personnalités féminines remarquables et de promouvoir leurs talents au sein de la société.

 

Tu cherches un emploi, me semble-t-il ? Peux-tu nous en dire plus ? On ne sait jamais, un recruteur pourrait nous lire…

Oui, en effet. On ne peut malheureusement pas vivre de passions et d’eau fraîche, ni même d’Amour et d’eau fraîche ! Alors, je veux m’engager et m’impliquer dans une entreprise ouverte au Management by Humour & Smiling Around, je me positionne sur ce nouveau métier venu de l’autre côté du Rhin en 2014, en qualité de « Feel Good Manager » en concours avec les RH, responsable bien-être en Frenchy : veiller au bien-être des collaborateurs, organiser des événements en interne comme en externe pour une cohésion d’équipe plus forte, pour propager avec bonne humeur nos valeurs en commun, être à l’écoute des besoins de chaque individu. Davantage humaniser surtout malheureusement avec les événements actuels où nous sommes en « Etat de Guerre » et accompagner les salariés qui expriment le besoin de se reconvertir ou d’envisager le télétravail, J’ai une bonne connaissance des nouveaux métiers notamment sur le digital.

Cela me fait étrange de l’écrire mais il faut que l’on continue à vivre et continuer de vouloir un monde meilleur. Apporter des solutions favorisant une bonne santé morale à tous. Je suis convaincue depuis toujours qu’un collaborateur heureux est un collaborateur performant. Je crois beaucoup à l’engagement humain durable.

Ensuite, pour des raisons d’urgence financière. Il serait idéal que je puisse commencer rapidement en décembre/Janvier 2016. J’ai des compétences transversales. Je suis ouverte à toute proposition. Ma nouvelle adresse mail est la suivante bybrini@gmail.com

 

Comment communiques-tu pour te faire connaître ou donner de la visibilité à la Jet Soft par exemple ? (réseaux sociaux, articles de blog…)

Je communique essentiellement via les Réseaux Sociaux, le bouche à oreille depuis 13 ans et sur les salons professionnels, je m’y rends et je vais à la rencontre des acteurs sur le terrain : les dernières en date Février 2015 : Salon Talent Management, Salon des entrepreneurs. Il me faut encore traiter toutes les cartes de visites et renouer le contact avec ces personnes formidables.

La Jet Soft, ce n’est pas la Jet Set. Ce sont des « soft skills », des hommes et des femmes aux qualités humaines indéniables et qui se rappellent pour créer ensemble des projets. C’est un lien qui se crée sur la durée.

Tu es la première ma chère Alexandra à me faire l’honneur de communiquer sur mes projets et c’est un beau cadeau MERCI !

Des projets dont tu veux nous parler ? 

Et bien, oui. J’ai un projet musical. L’Album existe, il s’agit de « Cant’IN » cant = cantar=chanter & In=inside comme un cœur qui bat fort à destination de toutes les générations car je suis convaincue que la Culture a un rôle capital dans l’avenir de notre Humanité. La culture est la sœur jumelle de l’éducation. L’éveil à la musique est essentiel, vital.

Des titres comme Déviation Inattendue, Enfance chérie, Ding Dang Dong, Ambiance, Constat et On apprendra à s’apprendre sont déjà enregistrés.

Je n’en dirais pas plus … Ces chansons n’attendent plus que leur producteur.

Sabrina Bounaceur merci pour tout !

 

1 Comment

  1. virginia Lepeltier dit :

    Belle experiences,belle personne !

ipsum Phasellus at Donec eleifend leo leo. massa