Florence Foresti, c’est un monument dans la troupe des humoristes français.

Aussi, au lieu de vous présenter ses meilleurs voeux pour 2013, Drôle de Plume a décidé de vous parler de Florence Foresti et particulièrement de sa parodie de la publicité Dior – j’adore.

Le monde du show business a son lot de têtes enflées, mais assurément Florence Foresti n’en fait pas partie.

Vous en serez convaincus après avoir visionné sa parodie

Face au bling bling et aux platitudes du texte original deDior, l’humoriste a sorti le grand jeu. “A rabbit is a rabbit”, il fallait pouvoir le placer. Et Florence Foresti l’a fait.

Le côté superficiel de tous les parfums horriblement coûteux a été largement démontré et la petite brune piquante en a fait son cheval de bataille : la dénonciation de tout ce luxe, le culte des apparences…Florence Foresti n’hésite pas à révéler les dessous de l’opulence en se pavanant en nuisette en plein Paris.

Même pas peur.

Car l’humoriste n’a jamais craint de casser son image et ça lui réussit.

Cette parodie est juste à l’image de sa créatrice : inspirée et drôle, un vrai bonheur !

Ce qui serait extraordinaire, c’est que de grandes marques comprennent que derrière leur discours pompeux se cache un malaise. Il est grand temps de communiquer plus astucieusement, de démocratiser les textes pour qu’ils touchent de plus en plus de gens.

Le jour où les barons du business osent le décalé, Drôle de Plume sera là. Contactez-moi.

Florence Foresti, ne changez rien. Drôle de Plume ne vous propose pas son aide, assurément, vous n’en avez pas besoin. Quel talent ! Quel maîtrise de la mise en scène !

À tous les lecteurs de Drôle de Plume, passez de bonnes fêtes de fin d’années !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ddfb455f3b553d02f6e69d3a45513d678888888888888888888888