Le 22 Novembre 2012, Drôle de Plume a passé une excellente soirée. Et pour cause : du chic, du rire, de la haute gastronomie et des personnes de talent étaient dans la salle, prêtes à dégainer leurs  atouts majeurs dans le jeu du divertissement pour nous séduire.

C’est chose faite. Votre écrivain public est sous le charme, et ça n’est pas dû qu’aux beaux yeux des Messieurs dont je vais vous parler. Eh non.

Commençons par le début : un accueil des plus chaleureux, accompagné d’un cocktail digne d’une réunion de cabinet du Président  et de ses ministres.

Imaginez la petite entrepreneure que je suis confrontée au luxe d’un bâtiment en pierre, situé en plein cœur de Bordeaux et richement aménagé. Votre rédactrice professionnelle en a pris plein les yeux.

La preuve :

Votre rédactrice web à la soirée des étoiles du commerce de Bordeaux

 

 

 

 

 

 

 

Mais ce n’était que la mise en bouche. Car après le choc visuel du décor somptueux, le contentement gustatif des papilles, les odeurs délicieuses qui émanaient des buffets, l’heure était venue de satisfaire un autre sens : l’ouïe.

C’est là qu’Alex  Goude entre en scène. Fidèle à lui-même (c’est-à-dire enjoué, spontané et survolté), il a littéralement captivé la salle.

Pourtant, ce n’était pas chose facile. Surtout qu’il ne pouvait pas compter sur son charme ravageur pour séduire le coin des banquiers de plus de 50 ans. C’est pas de bol, Alex.

(Par contre, il a fait grande impression sur les conseillères bancaires de moins de 40 ans. Mais chut, je n’ai rien dit).

Avec une salle remplie de personnalités des hautes sphères bancaires, pas évident de faire sourire. Mais Alex Goude ne se démonte pas. En grand professionnel, et aidé par son expérience acquise sur « La France a un incroyable talent », le présentateur de M6 remplit son rôle à la perfection et guide la soirée d’une main de maître tout en apportant une touche de légèreté.

Un vent de fraîcheur a soufflé dans Bordeaux, et s’est promené entre les costumes chics présents dans la salle. La petite brise nommée Goude a même réussi à faire sourire les plus récalcitrants…

Votre écrivain public aimerait également mettre en avant un point : quand on accède à la célébrité comme Alex Goude, il est vite facile de se monter la tête et de faire fi des anonymes, en les snobant façon Roi de France devant des gueux.

Ce qui nous amène au dernier des cinq  sens : le toucher. (Mais pas trop ; que Closer ne se saisisse pas de l’affaire pour faire de Drôle de Plume l’inconnue mystérieuse qui tripote Alex Goude)

N’écoutant que son culot du moment, votre rédactrice professionnelle n’a pas hésité à aller demander à Sieur Alex Goude si une photo était envisageable. Et tel un chevalier galant, Alex-Le-Preux s’est exécuté, offrant à Drôle de Plume un cliché plein de dynamisme (et accessoirement un mini-buzz quand vous aurez partagé cet article, merci au passage)

En mode « pose pour l’Androïd d’Isabelle » (que j’embrasse au passage), une drôle de plume et un présentateur de M6 ont immortalisé l’instant.

À quand le cliché dans Public pour faire exploser mes ventes  d’articles ?!

Je plaisante. Évidemment. (Ne partez pas, Alex !)

Passons maintenant à Thomas Boissy, car pas question qu’Alex Goude se tire toute la couverture médiatique (d’autant plus qu’il n’en a pas besoin, vu sa notoriété déjà existante).

Votre écrivain public a découvert un jeune homme hallucinant, gagnant de la dernière émission de M6 «  La France a un incroyable talent ».

Sur des thèmes issus de cerveaux très créatifs (une hôtesse était passée plus tôt dans la soirée pour recueillir les idées des invités),  il devait improviser des paroles de chansons, accompagné par son merveilleux pianiste (chapeau au passage à cet artiste, quel talent  lui aussi!).

Pour vous planter le décor, Thomas Boissy s’est vu inventer des histoires sur :

–          « Le papa face à l’accouchement » (sur chanson de  Jean-Jacques Goldman)

–          « La première fois que je suis allé au Père Lachaise, c’était pour mon enterrement » (sur des airs de Johnny Hallyday)

–          « Je n’arrive pas à passer le Pont de Pierre à cause du courant ». (Nous avions des marins dans la salle dotés d’un sens de l’humour très axé sur l’eau.)

Rien que ça. Mais même pas peur, le Thomas. Il a dégainé son super pouvoir (une imagination très productive) et a scotché l’auditoire.

Réfléchissez un peu : ce que d’autres  font en plusieurs heures, lui l’a réalisé sous nos yeux en totale improvisation en quelques secondes. Tout en étant drôle, inspiré et juste.

En gros, il a fait de « toute la musique que j’aime », « la première  fois au Père Lachaise » et a assumé les paroles décalées que son esprit lui dictait à vitesse grand V.

La France a un incroyable talent, c’est sûr, et nous avions la chance d’avoir deux représentants de cette vérité télévisuelle dans la salle. Et Drôle de Plume a eu le bol de faire une photo avec l’un d’entre eux.

Un grand merci aux initiateurs de cette soirée, à la Ronde des Quartiers  de Bordeaux pour son organisation impeccable et la façon dont l’association a chouchouté ses invités.

Un grand merci à Alex Goude pour sa gentillesse et son côté proche des gens, ça fait du bien !

Un grand bravo à Thomas Boissy pour son incroyable talent, et sa façon amusante d’aborder les choses !

Un gros bisou à ma conseillère bancaire formidable (si vous avez raté l’article que votre rédactrice professionnelle lui a dédié, séance de rattrapage…) qui m’a inscrit au concours des étoiles du commerce  et sans qui je n’aurais pu être présente ce soir-là…

Drôle de Plume a passé une soirée mémorable, et compte sur vous pour répandre la Bonne Nouvelle : il existe des gens que la célébrité n’a pas consumés de l’intérieur, et qui rayonnent à l’extérieur d’un sourire bienveillant !

6 Comments

  1. plaisant catherine dit :

    quel sourire alex ça fait plaisir ah ta banquière lol;) on la remercie car on te voit éblouissante et encore un super article signé drôle de plume♥♥♥

  2. Mary-Kate dit :

    j’espère que tu as bien profité de cette soirée tu mérites le succès!!! belle photo des deux Alex… et Thomas énorme talent!!!! je pense que ton époux est fier de toi et te soutient…bises .

  3. Oh que oui, Cathy :) Il me soutient à 100%, et n’hésite jamais à m’épauler dans mes déplacements ou quand j’ai besoin de conseils. J’ai appris récemment qu’il parlait de moi à son boulot…Il est et a toujours été une personne bienveillante, comme on en rencontre si peu…

  4. hélène dit :

    Félicitations, c’est que du bonheur, bravo!!! Tu dois être aux anges vraiment! Je suis fière de toi moi et surtout fière de te lire!!!

  5. Bel article Alex, bravo ! Tu étais ravissante, comme quoi quand une rédactrice/écrivain public sort de l’ombre, elle peut briller de mille feux ! Eh non, nous ne sommes pas encore couvertes de toiles d’araignée, même cachées derrière nos écrans ;) Encore bravo, je t’embrasse.

  6. Que dire si ce n’est rien d’étonnant à ton cheminement !
    Tu vois que tu es un bon reporter d’investigation, en lisant ton article on s’y croirait presque…
    Et pour moi la star c’est toi, désolée mais je ne connais pas l’autre Alex, qu’il m’excuse s’il me lit, hein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Drôle de Plume, écrivain public, en interview sur Terre Marine FM
L’interview de Drôle de Plume, écrivain public et rédactrice

Bonjour à tous, fidèles lecteurs du blog de Drôle de Plume ! Des nouvelles récentes de votre écrivain public ? Comme vous...

Fermer