Shérazade Leksir, coach

Shérazade Leksir, voilà un moment que nous nous suivons et j’apprécie ton côté positif ainsi que la sérénité que tu dégages. Aujourd’hui, j’ai envie que tu nous en dises plus sur toi !

Shérazade Leksir, peux-tu te présenter et nous expliquer ton parcours ?

J’ai 40 ans et je vis à Nice. Ma mère m’a transmis sa passion du développement personnel il y a plus de 15 ans, je ne savais pas alors qu’elle m’initiait à la PNL à l’époque. Depuis mon plus jeune âge, elle a partagé avec moi cette notion de bienveillance, que si nous avions une mission sur terre, c’était de faire le bien autour de nous, d’aider, de tendre la main à tous (même ceux que nous pensions « méchants »).

Alors j’ai été de nombreuses années la bonne copine avec qui on s’épanche, qui prête son épaule pour pleurer et à qui on demande des conseils. J’ai voulu aller plus loin alors dès que j’ai eu mon premier ordinateur, je suis allée sur des forums, des Myspace, et je soutenais les personnes et leur prodiguais des conseils.

J’ai eu plein de « boulots » différents, avec une préférence pour les services à la personne : baby-sitting, auxiliaire de vie, aide ménagère et parallèlement je faisais du bénévolat « Raconte-moi » (je racontais des histoires à des jeunes enfants de CP/CE1 en grande difficulté de lecture), et de l’aide aux devoirs. Mais face à la précarité de ces emplois, je postule dans la restauration pour un temps plein.
En 2005 alors que je suis cuisinière, je me décide à me renseigner pour le concours d’Éducatrice de Jeunes Enfants.

 

Comment t’es venue l’idée d’être coach ?

En 2009 j’étais éducatrice de jeunes enfants et  je faisais alors office d’éducatrice spécialisée auprès d’adolescentes.  J’ai été agressé physiquement à plusieurs reprises par l’une d’entre-elles, et j’ai fini en dépression avec un accident de travail qui a fini en un long arrêt maladie. J’ai eu donc eu du temps pour réfléchir à mes conditions de travail, et je ne souhaitais pas continuer parce que la direction ne faisait rien pour nous soutenir et changer les choses.
J’ai donc fini par refuser le renouvellement mon contrat et j’ai pris le chemin du Pôle Emploi.

Avant je me suis documentée, je savais que je voulais continuer dans la relation d’aide mais différemment et c’est là que le coaching m’a sauté aux yeux : tu choisis avec qui travailler et comment.

Donc avant même mon rdv avec la conseillère, je savais qu’elle allait me dire : nous ne pourrons pas vous accompagner dans ce projet, ce métier n’est pas reconnu, il faut mettre quelque chose d’autre pour entrer dans les clous. Ce que je fis et j’ai eu ce que je voulais : un bilan de compétences, qui a mené la coach qui me suivait à la même conclusion que moi, ce métier me correspondait, mais il faudrait tout financer personnellement.

Je contacte différentes écoles mais je ne suis pas convaincue, je ne sais plus comment j’arrive à contacter une ancienne élève de Christiane Sauli et je lui pose plein de questions sur la formation, la formatrice, l’ambiance, les changements qu’elle a vécu etc.

Et ses réponses finissent de me convaincre que je fais le bon choix de Formatrice et je commence alors ma première formation en 2010.

En 2012, le diagnostic de Lupus Érythémateux Chronique est posé, c’est une maladie inflammatoire auto-immune qui  touche ma peau au niveau du visage et du cuir chevelu. Elle s’exprime par des plaques rouges au niveau du nez et des joues. Le coaching m’a appris à accepter la maladie, surtout la blessure narcissique que je vivais (j’avais toujours eu une peau de pêche, sans me maquiller), et à ne plus identifier à mes symptômes.

Je t’ai parlé d’une partie de  mon chemin de vie, je vais te parler maintenant de ma vision du métier de coach.

 

As-tu suivi une formation spécifique pour exercer ton métier ?

J’ai suivi toutes mes formations auprès de Christiane Sauli, je refais régulièrement les formations soit en tant que personne  « ressource [i]», soit en « révisante[ii]».

  • Coach Professionnelle certifiée
  • Praticienne en PNL certifiée NLPNL
  • Praticienne en Hypnose Ericksonienne certifiée
  • Maître Praticienne en Hypnose Ericksonienne certification en cours
  • Formatrice certification en cours
  • Formation d’Éducatrice de Jeunes Enfants à l’IRTS
  • Épanouissement personnel : Ateliers de coaching, EFT[iii], Shiatsu[iv], Auto-hypnose, Coaching de Vie, Hypnose, Nombreuses lectures dans divers domaines : Nutrition, Confiance en Soi, Le Couple, Le Jeune Enfant (0/6 ans) et son développement, Gestion de la douleur, Mieux vivre avec une maladie Auto-immune, Naturopathie, Huiles essentielles, Fleurs de Bach.
  • La Vie ses « Hauts » et ses « Bas »

  

 

La dépression, la dépendance au tabac, la perte de l’estime de soi : est-ce que ce sont des motifs de consultation ?

Oui, ils font partie des motifs de consultation, sachant que le terme dépression est souvent utilisé à tort, car rares sont ceux qui ont été diagnostiqué par un psychiatre ou autre médecin spécialiste de la thérapie. Alors selon le cas, je connais les limites de mes compétences et je demande à ce que le client soit suivi en parallèle par un psy ou uniquement par lui.

Pour moi la coach est une guide, une accompagnatrice du changement, elle permet d’éclairer la personne qu’elle coache sur sa situation présente, ses forces, ses qualités. Elle l’aide à identifier ses difficultés, ses freins et ses obstacles pour réussir. Elle lui permet de se projeter vers un futur positif, elle l’encourage, elle la valorise, elle fait preuve de bienveillance et de non-jugement. L’objectif de la coach est de faciliter la réussite et d’autonomiser la personne coachée. En fait, c’est un travail de collaboration qui permet au client de mieux se connaître, de s’apprécier, de vivre plus heureux et en harmonie avec ses valeurs.

J’ai principalement une clientèle féminine (âgée de 18 à 65 ans) elles viennent pour différentes raisons :

  • Objectif Santé/Bien-être : perdre du poids, se remettre au sport, arrêter de fumer, gestion de la douleur, mieux vivre avec une maladie,
  • Objectif professionnel : diminuer le stress, améliorer ses relations avec ses collègues, préparer sa reconversion, la gestion du temps de travail, burn-out,
  • Objectif personnel : améliorer sa confiance en soi, son estime de soi,  trouver sa mission de vie, phobie, timidité, renforcer sa motivation
  • Objectif familial : aide à la parentalité, améliorer ses relations avec ses enfants, prévenir et désamorcer les conflits,
  • Objectif Sentimental : accompagnement post-rupture, trouver l’amour, améliorer votre relation amoureuse actuelle.

J’ai des demandes de coaching, toutes différentes et particulières, même si elles ne sont pas listées ci-dessus, il suffit de me contacter pour savoir si et comment je peux aider.

J’ai beaucoup de consultations en hypnose pour la dépendance au tabac, avec cette technique on accède à l’inconscient pour se libérer de cette addiction. Elle permet de diminuer le stress, de créer une nouvelle habitude saine à la place de celle de fumer, de changer son identité de « fumeur ». L’Hypnose Ericksonienne permet à travers une séance de relaxation d’accéder à ses ressources et qualités. Il est donc possible de travailler sur des traumas, phobies, (par exemple : la peur du dentiste), des blocages, les dépendances (tabac, jeux vidéos, cyberdépendance : téléphone, réseaux sociaux). En fait, avec l’hypnose les personnes consultent à peu près pour les mêmes raisons qu’en coaching, il y a cet effet fascinant grâce aux médias, où les gens pensent que c’est magique. Oui ça peut l’être, même ceux qui n’y croient pas sont surpris, encore faut-il être motivé, c’est comme pour tout, il est nécessaire d’avoir de l’engagement de la part du client.

 

 

Comment communiques-tu pour faire connaître tes services ? As-tu un blog ? Des pages sur les réseaux sociaux ?

Je partage principalement sur Facebook des conseils, des vidéos, des articles, des images, des pensées autour de la Psychologie positive, la Bienveillance, la Parentalité, l’Enfant et son développement, la Motivation et sur la Communication non-violente.

J’ai un site : Votre Coach, un blog : Accomplissez vous, une chaîne : You Tube et une page : Facebook.

shérazade Leksir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shérazade Leksir, merci beaucoup pour tes éclaircissements sur le métier de coach !

Merci Alexandra pour cette interview et au plaisir de te retrouver sur les réseaux sociaux.

 

[i]                : expert choisi pour ses connaissances dans un domaine particulier

[ii]               : personne qui révise

[iii]              : Emotionnal Freedom Techniques : Techniques de libération des émotions par tapotements sur les méridiens inventées par  Gary Craig

[iv]             : Le shiatsu est une technique de thérapie manuelle d’origine japonaise, inspirée du massage chinois, qui utilise des pressions verticales, réalisées à l’aide des pouces principalement (source wikipédia)

1 Comment

  1. Shérazade dit :

    Merci Alexandra pour ce coup de projecteur :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ante. facilisis mi, sed consectetur ut et, Donec lectus leo. Aenean accumsan