Lou Vernet, voilà un moment que je te suis sur les réseaux sociaux et je reste admirative de ton parcours. Merci de prendre du temps pour répondre à mes questions !

Peux-tu te présenter ? Quel est ton parcours à la base ?

Gloupsss, on passe à la question suivante… lol… En trois mots pour te faire plaisir : autodidacte, libre et certainement têtue.  Tout est dans ma bio sur mon site…  Mon parcours, tu le verras, est un long zigzag  pour quitter le chemin tracé  ( 10 années dans les arts graphiques, puis éducatrice spécialisée et mille et un boulots… surtout 1000 et 1 !)…. Avec, en sursis, le stylo (puis la souris…) en démangeaison constante… recalée puis ré-apprivoisée… jusqu’à ne plus vouloir que lui comme outil et/ou chemin de vie. 

Ta bibliographie est impressionnante : peux-tu nous la résumer ?

Impressionnante ??? c’est gentil !

Du jour où j’ai tout lâché (j’avais 35 ans) pour me consacrer à l’écriture, j’ai écrit 1 livre par an. Sans distinction de genre. Par nécessité. Selon mon inspiration. Nouvelles, romans, polar, poésie et même théâtre. Mue par une impulsion (idée, image, phrase entendue au hasard (un fieffé malin celui-là) ou simplement un mot qui dérive…  et dévide sa pelote. Le mot Fin en apnée de la prochaine majuscule du prochain livre… 

Quel livre as-tu préféré écrire et pourquoi ?

Le premier « En t’attendant », pour la magie de la première fois, justement. Mais tous ont été un bonheur, une jouissance dans la création. Chaque livre ne cesse d’être le prolongement du précèdent (même si la forme et le genre changent) jusqu’à ce que, peut-être, le plus tard possible, j’épuise ce qui a l’urgence de s’écrire. L’arrogance de l’écrivain qui croit qu’il peut changer le monde…un peu, beaucoup, passionnément…

 As-tu des salons prévus pour les mois à venir ?

Ouiiiiii… Le 5 et 9 juillet à Paris… Une pause cet été pour écrire le prochain polar et ça reprend dès septembre, octobre, novembre… Tout est sur mon site ou Facebook… Avec le lancement de « La Toile aux Alouettes » à la rentrée, l’agenda des weekends va être bien rempli… Que du bonheur à la rencontre de mes lecteurs… Je vous attends. 

Comment communiques-tu pour faire connaître tes livres, Lou Vernet ?

Les réseaux sociaux exclusivement et à chaque livre sorti, en organisant une soirée parisienne dans un café… Après ce sont les lecteurs qui ont fait le boulot… Présents, généreux, enthousiastes, ils en ont parlé à des libraires, dans des salons… M’ont orienté sur des pistes… Ont fait voyager le livre autour d’eux. Chaque jour, ils gravissent la montagne avec moi… Je grimpe chaque marche à la hauteur de leur estime et plaisir. Ne jamais sous- estimer la volonté d’un lecteur heureux ! Ils sont ma plus belle reconnaissance. Ils ont pris le risque de me lire puis d’aimer (bien plus curieux et moins frileux que les éditeurs) à tel point que l’un d’eux m’a mis en contact avec les Editions Border Line…   Et là, c’est une nouvelle aventure qui commence… On en parle à la rentrée si tu veux ?…

Un grand merci Lou Vernet pour le temps que tu m’as consacré !

 


 

♦ J’suis qui ? Je fais quoi ? Découvrez un extrait de mon livre humour sur le chômage et de mon livre humour sur le célibat pour découvrir mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5bcaa3ea9ecd6bc64790bdc88192a291KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK