Cabinet de réflexologie

Prendre soin de son bien-être avec la réflexologie, la relaxation sonore et la détente, parlons-en !

Laure, vous êtes réflexologue, relaxologue et sonothérapeute ; pouvez-vous nous expliquer ce qu’est votre métier ?

Mon métier consiste à accompagner les personnes dans le cadre de la gestion du stress et du bien-être, correspondant à un ensemble de techniques éducatives et psychocorporelles, telles que :

  • la réflexologie plantaire,
  • la réflexologie palmaire,
  • la réflexologie crânienne,
  • la relaxation sonore,
  • et, la détente corporelle.

Ce sont des techniques manuelles de relaxation et de détente.

Vous exercez depuis 2006, et travaillez au sein de l’ ASSOCIATION FRÉQUENCE HARMONIE.  Quest-ce que l’ Association Fréquence Harmonie ?

Partant d’une convergence d’expériences et de projets, les membres à l’origine de l’association ont souhaité mettre en commun leurs compétences et leurs savoir-faire. Pour ce faire une structure se révèle indispensable. L’Association Fréquence Harmonie se situe dans le circuit de la relation d’aide et d’accompagnement, pour une Santé Durable.

En réactivant ce cadre juridique, l’association consolide ses bases, aujourd’hui. Elle tend ainsi à développer ses interventions de prévention et d’accompagnement, tant au niveau des particuliers que de l’Entreprise, lors de situation de crise ou de conflit, de réorganisation ou de rupture.

Basée sur l’écoute active et l’entretien non-directif, elle permet à l’accompagné d’appréhender ses propres problématiques.

L’Association Fréquence Harmonie est soutenue par deux cabinets en Ressources Humaines & Emploi sur Nantes, intervenant sur Saintes :

A3CV-A3Conseil qui est un cabinet de ressources humaines ;

ELIOS qui est un cabinet conseils spécialisés dans l’accompagnement de dirigeant d’entreprise

et L’Orange Bleue, une salle de Fitness et de Sports de Saintes.

L’association s’inscrit aussi dans la démarche de l’étude pilote initiée par le Centre de formation Elisabeth Breton à Versailles (78) dans lequel, j’effectue ma formation.

En collaboration avec des médecins chercheurs du Département de Pharmacologie Clinique CHU Bordeaux, le Centre de formation Elisabeth Breton s’est engagé à la rentrée 2015 à réaliser une étude pilote sur la réflexologie.

Une équipe de réflexologues s’est lancée dans ce projet pilote (sans doute une première en France pour les réflexologues).

Après plusieurs cas d’études effectués au sein du Centre de formation Elisabeth Breton, des médecins chercheurs souhaitent étudier les bienfaits de la réflexologie. Thème de cette étude essai est : “L’apport de la réflexologie dans la gestion du stress et incidence sur le degré d’exposition au burn-out”.

Un essai pluricentrique “en ouvert” est soutenu par plusieurs médecins dont Dr Jacquet qui est le médecin coordonnateur du projet en question.

En quoi vos techniques contribuent-elles au bien-être ?

Ces techniques entrent dans ce que l’on appelle “TCC”  “ la troisième vague des thérapies comportementales cognitives”.

Elles sont efficaces et s’inscrivent parmi un éventail des possibilités non pharmacologiques dans la gestion du stress.

Elles peuvent être proposées sous forme de soin de confort et/ou de soin de support.

  • Elles permettent de diminuer le stress, les tensions et les émotions, par un stimuli de l’influx nerveux.
  • Elles favorisent l’élimination des toxines,  elles équilibrent et dynamisent l’organisme en renforçant ses ressources naturelles, elles redonnent la vitalité et permettent de soulager certaines douleurs.
  • La relaxation profonde apporte une sensation d’apaisement, une relaxation des tissus, l’apaisement des tensions musculaires des spasmes et de la douleur,  une amélioration de la circulation sanguine  et la stimulation des nerfs sous-cutanés.

Vous êtes actuellement en formation, après dix années de pratique.  Quel en est le but ?

En effet, afin de professionnaliser mon métier, j’ai pris la décision de suivre la formation de RÉFLEXOLOGUE-TITRE RNCP (Certification professionnelle enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) de niveau II (Fr) et de niveau 6 (Eu), Code NSF 330t, par Arrêté du 17/07/2015  publié au Journal Officiel du 25/07/2015)

Cette formation me permet d’affiner les techniques réflexes de relaxation et de stimulation plantaire, palmaire, dorsale, faciale et crânienne, avec une approche de la Réflexologie Occidentale (neurophysiologique) afin d’élargir mes compétences dans tous les domaines énoncés ci-dessus.

Qu’a-t-il de particulier ce titre de RÉFLEXOLOGUE-TITRE RNCP ?

Le réflexologue est un professionnel de la gestion du stress et du bien-être, qui prend en charge la personne, en lui proposant et en réalisant des protocoles de relaxation et de stimulation réflexes plantaire, palmaire, dorsale, faciale et crânienne (définition selon l’école de réflexologie Elisabeth Breton dans laquelle je suis inscrite).

Il peut exercer en étroite collaboration avec des professionnels de la Santé, des Ressources Humaines et  des Institutions dans le domaine de la Prévention.

 

Bien que vous pratiquiez différentes techniques manuelles, en quoi la réflexologie plantaire contribue-t-elle au bien-être ?

Les pieds sont la représentation projeté de chaque organe. Chaque partie du corps ou fonction physiologique correspond à une zone ou point précis.

Ces points réflexes peuvent être aussi retrouvés sur le visage, les mains et les oreilles.

Ces points sont stimulés par différentes techniques réflexes.

Chaque zone plantaire, appelée zone réflexe, correspond à une partie de l’organisme, au niveau musculo-articulaire comme au niveau viscéro-organique.

Le “toucher-réflexe ” ( pression, …) permet de localiser les tensions afin de stimuler les fonctions déficientes et d’apporter une action préventive. Une zone douloureuse ne veut pas forcément dire que l’organe associé est “malade”. C’est simplement une tension, un signe de fatigue, un stress, une longue marche… ou une ancienne blessure.

La réflexologie active la circulation sanguine et lymphatique, mobilise les déchets, stimule les émonctoires et favorise l’homéostasie.

Comment fonctionne la réflexologie sur le corps ?

La réflexologie agit sur tous les systèmes du corps avec une particularité d’un champ d’action sur le système nerveux central et périphérique (voies sensitives et motrices) et sur le système neurovégétatif (orthosympathique et parasympathique). Le toucher réflexe est un stimulus, capté par différents récepteurs de la peau et transformé en influx nerveux. Cet influx nerveux devient un message nerveux qui sera véhiculé par le système neuronal dans toutes les branches du système nerveux, et ceci tout au long du soin.

En fonction d’un programme d’action (restauration ou stimulation), le message nerveux sera porteur d’une action précise (ralentir ou tonifier). S’il y a action, cette action peut être inhibitrice de l’orthosympathique ou stimulante du parasympathique. La réflexologie régule le système vago-sympathique. En agissant sur les commandes neurovégétatives par la réflexologie, il est possible de réajuster ou rééquilibrer les influx nerveux.

Comment se passe une séance de réflexologie ?

Vous êtes confortablement allongé, la tête surélevé ou non, ainsi que le dessous des genoux si besoin ; la séance débute par des manœuvres douces afin de dénouer les tensions et “prendre contact ” avec vos pieds.

Lors des premières séances, je les poursuis par une relaxation plantaire. En fonction de l’entretien avec le client et de la réceptivité des pieds, je personnalise la séance, à l’aide de protocoles, soit dans le cadre de la gestion du stress ou soit liés à des troubles fonctionnels. Le toucher devient plus précis avec des stimulations spécifiques, généralement avec les pouces, en fonction des tensions et sensibilités détectées, et cela sur chaque pied.

La séance se termine par des pressions globales des pieds, ainsi que du corps de façon plus tonique et appuyée.

 

La séance dure, selon les sujets, entre 1/2 heure, à 3/4 d’heure, 1 heure.

 

 La réflexologie est-elle une pratique recommandée pour certaines personnes, et si oui, dans quel(s) cas ?

Au delà d’une relaxation physique et mentale, la réflexologie permet de  :

  • Détendre, relaxer, le stress étant à l’origine de nombreux dysfonctionnements physiques et psychiques.
  • Réduire l’état d’anxiété. Diminuer la sensation et la perception de la douleur.
  • Réguler le système nerveux et hormonal, détendre l’axe du stress.
  • Déceler, localiser et éliminer les dépôts formés par des cristaux d’acide urique ou autre toxine.
  • Activer la circulation sanguine et lymphatique.
  • Mobiliser les déchets, évacuer les toxines, réguler les acidités du corps.
  • Prévenir, soulager un grand nombre de troubles et favoriser l’homéostasie interne du métabolisme.

Elle contribue au rééquilibrage du système neuro-végétatif, à la détoxification du corps, au soulagement des douleurs.

Est ce qu’il peut y avoir des contre-indications ?

Il existe quelques contre-indications

  • Les affections, traumatismes et inflammations des pieds
  • Les maladies cardiaques récentes
  • Les troubles circulatoires ( thrombose, phlébite )
  • Grossesse à risques
  • Infections mycosiques
  • Dépressions graves
  • Diabète grave
  • Cancers (risque de formation de dispersion de foyers)

En cas de doute, il est nécessaire de consulter son médecin traitant.

Dernières précisions :

La réflexologie s’adresse en priorité aux troubles d’ordre fonctionnel. Dans tous les cas, il est important de noter que la réflexologie plantaire n’a pas pour but de remplacer le médecin mais de proposer une technique naturelle, complémentaire de santé durable utilisable par tous.

  • Les prestations ne sont pas d’ordre médical et ne prétendent en aucun cas se substituer à un acte médical ou une prescription médicamenteuse.
  • Les soins ne remplacent pas les soins prodigués par des kinésithérapeutes ou des ostéopathes notamment.
  • Ces soins de confort sont uniquement destinés à la gestion du stress, à la relaxation, au Développement personnel et bien-être de la personne.
  • Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut, en aucun cas, être assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, c’est une technique de bien être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996).

Merci Laure, pour toutes ces précisions !

Pour en savoir plus sur Fréquence Harmonie ou pour retrouver Laure sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec ante. risus porta. venenatis elit.